Actualités

25 mai 2014

Lancement du livre « De l'or... et des putes? » d'Alexandre Faucher

Les Éditions du Quartz sont heureuses d’annoncer la parution de l’essai De l’or… et des putes ?, une œuvre d’Alexandre Faucher, un jeune historien originaire de Malartic, dont le lancement a eu lieu lors du 38e Salon du livre en  Abitibi-Témiscamingue à Amos. Cet essai retrace l’histoire de Roc-d’Or, un village minier peuplé de squatters, apparu au milieu des années 1930, qui deviendra la ville de Malartic.

Frais émoulu de l’université, Alexandre Faucher présente un ouvrage audacieux et novateur sur ce village champignon qui se forma à la suite de l’entrée en production de la mine Canadian Malartic. Mineurs, canadiens et immigrants, commerçants, familles, vécurent dans ce village où le vice n’était pas régi. Condamné à la disparition malgré la lutte acharnée de ses résidents pour assurer sa survie, un décret gouvernemental signa définitivement son arrêt de mort en juin 1943.

Roc-d’Or, effervescent jusqu’à la turbulence, mal policé, à la vie sociale pour le moins animée, a laissé un souvenir durable dans la mémoire collective. Par la pertinence de son propos et la rigueur de sa recherche, cette monographie de 120 pages vient combler un vide dans l’historiographie de l’Abitibi- Témiscamingue . De plus, l’ouvrage est complété avec de nombreuses photographies d’archives de Roc-d’Or, Malartic, Rouyn-Noranda et Val-d’Or illustrant le propos de l’auteur ainsi que la vie à cette époque.

L’auteur

Alexandre Faucher est né en 1986 à Val-d’Or, mais il a toujours vécu à Malartic. C’est lors d’un travail d’été, sous terre, à la mine AgnicoEagle, qu’il se découvre une passion pour l’histoire de sa région. Après des études collégiales au Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, il complète un baccalauréat et une maîtrise en histoire à l’Université de Montréal. Il poursuit des études de deuxième cycle en pédagogie.

De l’or… et des putes? est disponible  en librairie, sur notre site Web  et à la boutique CULTURAT au prix de 21,95 $ .