Actualités

28 janvier 2013

Critique de François Bélisle « La mémoire du funambule »

Le décompte

Dans sa dédicace, l'auteur du roman La mémoire du funambule, Bruno Crépeault, m'écrit qu'il attendra « la critique de 3 pages ».

Plus tard, dans une vignette vidéo, l'auteur décrit son bouquin comme « une histoire de gars ».

Bon, la table est mise.

Cher Bruno, tu n'auras pas trois pages. Petite familiarité ici, je le connais depuis un bout. Et j'envie son talent. Qu'il a pris trop de temps à partager. Ça, il le sait que trop. Je suis convaincu que le train est maintenant parti.

Chaque chapitre de ce décompte d'une « ligne de temps » est précédé de courts états d'âmes d'un homme prisonnier de son corps. Est-il mort? Est-il dans le coma?...

Pour lire la suite CLIQUEZ ICI