Poésie en marche pour Sindy

Prix régulier

15,95 $




Marque

Information à venir

Description

Sindy Ruperhouse, une femme de la Première Nation Abitibiwinni de Pikogan, est disparue depuis avril 2014. Comme pour celle d’un trop grand nombre de femmes autochtones à la grandeur du pays, la disparition de Sindy provoque colère, tristesse et compassion. Elle oblige à une réflexion en profondeur sur la question. C’est ce à quoi nous convie Virginia Pesemapeo Bordeleau avec cette septième oeuvre littéraire.

L’auteure y exprime son indignation et nous fait part de ses questionnements sur le mépris et la haine dont les femmes autochtones sont l’objet, en particulier, mais également toutes les femmes. Et si la peur était à l’origine de la haine ? Et si la violence à l’endroit des femmes prenait racine dans l’incapacité des hommes à porter à terme la vie ?

Avec une écriture singulière, des images ciselées par une spiritualité animiste et une sensibilité bien incarnée, Virginia Pesemapeo Bordeleau nous invite à partager sa compassion pour les victimes, leur famille et leur communauté. Elle prend partie pour ses « sœurs ailleurs que par le lien du sang, […] dans cette féminitude que l’autre moitié du monde écrase et tue.» Ce long poème se veut aussi un appel à « la colère de tes sœurs [qui] te réveillera », une danse pour soumettre la mort, un chant pour que Sindy demeure toujours vivante et « debout […] dans les brumes de la bêtise humaine.»

L'AUTEURE

Née à Rapides-des-Cèdres en Jamésie et bachelière en arts plastiques de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Virginia Pesemapeo Bordeleau se fait d’abord connaître comme artiste en arts visuels jusqu'à rayonner ailleurs dans le monde. Elle s’est mérité le Prix des Libraires en 2012 pour Le Crabe noir, recueil de poésie inédit. En plus de ses trois romans, de ses deux recueils de poésie et d’un conte, elle a participé à trois ouvrages collectifs et tenu une chronique littéraire. Depuis 2016, Virginia Pesemapeo Bordeleau est régulièrement invitée à prononcer des conférences ou à participer à des tables rondes sur ses œuvres et sur la littérature autochtone.

Poésie en marche pour Sindy est le deuxième recueil de poèmes qu'elle publie aux Éditions du Quartz après Je te veux vivant en 2016.